Utilisateur:Glehmann/Comparaison Kinesis Contoured - Typematrix 2030 USB : Différence entre versions

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

m (Utilisation des pouces)
m (Utilisation des pieds)
 
Ligne 62 : Ligne 62 :
 
Les pieds sont eux aussi très peu utilisés dans les claviers traditionnels — en fait, il ne sont pas utilisés du tout.
 
Les pieds sont eux aussi très peu utilisés dans les claviers traditionnels — en fait, il ne sont pas utilisés du tout.
  
Du côté de TypeMatrix, là encore, pas d'inovation. Pour Kinesis par contre, une pédale disponible en option permet d'utiliser les pieds pour effectuer des combinaisons qui autrement demanderaient des contorsions des mains. Par défaut, la pédale active le pavé numérique, mais elle peux très facilement être réattribuées à d'autres touches comme ctrl, shift, altgr, etc. Je l'utilise pour tous les contrôles de mon gestionnaire de fenêtre. À la longue, on en vient à regretter de ne pas disposer de plus de pédales !
+
Du côté de TypeMatrix, là encore, pas d'innovation. Pour Kinesis par contre, une pédale disponible en option permet d'utiliser les pieds pour effectuer des combinaisons qui autrement demanderaient des contorsions des mains. Par défaut, la pédale active le pavé numérique, mais elle peux très facilement être réattribuées à d'autres touches comme ctrl, shift, altgr, etc. Je l'utilise pour tous les contrôles de mon gestionnaire de fenêtre. À la longue, on en vient à regretter de ne pas disposer de plus de pédales !
  
 
== Adaptation du clavier à son utilisation ==
 
== Adaptation du clavier à son utilisation ==

Version actuelle en date du 30 janvier 2009 à 19:38

Ou le choc des claviers avec les touches en colonnes !

Le Kinesis Contoured et le TypeMatrix 2030 USB ont deux point commun : les touches sont disposées en colonne, contrairement aux claviers traditionnels, sur lesquels les touches sont décalées, et le pavé numérique intégré à la zone de frappe. Si on exclut la connectique USB, pratiquement indispensable de nos jours, tout le reste diffère.

Le toucher

Le toucher est très différent sur les deux claviers, et sans aucun doute en faveur du TypeMatrix. Alors que le toucher du Kinesis est plutôt mou, avec peu de retour, le toucher du TypeMatrix est beaucoup plus sec et court. Il est fréquent de ne pas savoir, rien qu'au toucher, si la pression d'une touche a effectivement produit un caractère sur le Kinesis, chose pratiquement impossible sur le TypeMatrix. De même, il arrive de produire deux caractères avec une seule pression sur le Kinesis — ça ne m'est jamais arrivé sur le TypeMatrix.

Pour compenser ce manque de retour sensitif, le Kinesis émet un léger « bip » à chaque pression. En pratique, c'est nettement moins confortable que le retour du TypeMatrix, en plus d'ajouter à la gène sonore déjà élevée du clavier.

Le bruit

Le Kinesis est un clavier bruyant, alors que le TypeMatrix est plutôt silencieux. Clairement, vos collègues, votre conjoint et vos voisins préfèreront vous entendre utiliser un TypeMatrix.

La position des touches

Les touches du Kinesis Contoured sont placées dans des zones incurvées du clavier. Cette forme incurvées diminue la distance nécessaire pour atteindre les touches éloignées de la homerow. Même la touche [6] est utilisables sur ce clavier ! Par contre, cette disposition rend le clavier pratiquement inutilisable avec des ongles longs — quelques millimètres suffise a rendre la frappe inconfortable. À l'opposé, les touches du TypeMatrix sont disposées sur une surface complètement plate, ce qui rend les touches éloignées plus difficile d'accès que sur le Kinesis, mais le rend bien plus facilement utilisable avec des ongles relativement longs. Seul regret sur le Kinesis : la position des pouces est un peu haute et la place des touches Ç et W en bépo (sur la ligne du bas).

L'accès au clavier à une main

Utiliser le clavier à une main est très utile quand on utilise la souris. De ce côté là, TypeMatrix est bien plus efficace que le Kinesis, grâce à sa forme compacte, à ses touches backspace et entrée au milieu du clavier, et à ses raccourcis couper/copier/coller à une main (malheureusement inutilisables sur mac). La séparation importante entre les deux mains sur le Kinesis rend l'utilisation à une main bien plus difficile.

TODO: les skins facilitent l'utilisation à une main.

Le placement des mains en aveugle

Le TypeMatrix a des ergots placés au centre des touches sous les index, ce qui rend le positionnement des mains plus facile que sur bien des claviers. Le Kinesis n'a pas de repère sur les touches — on est obligé de se contenter de la forme du clavier pour s'assurer que les mains sont bien placées horizontalement, et on a aucun repère pour la position verticale, en particulier par ce que la forme incurvée rend la localisation verticale plus difficile que sur un clavier plat.

Accès aux touches Maj.

Les touches Maj. sont traditionnellement difficile à atteindre, puisqu'elles obligent à écarter l'auriculaire de la main tout en le pliant. Typematrix et Kinesis ont tous les deux apporté une réponse à ce problème. TypeMatrix en faisant des grandes touches verticale jusqu'à la hauteurs de la homerow, et Kinesis en relevant de quelques millimètres toute la colonne de touche par rapport aux autres, et en rapprochant la touche Maj. de droite d'une colonne par rapport à un clavier classique et au TypeMatrix.

La solution de TypeMatrix s'avère très confortable — on regrettera seulement que le Maj. de droite soit un peu loin, et que la touche soit deux fois plus haute que les autres.

La solution de Kinesis n'est pas aussi efficace : le décalage vers le haut n'est pas suffisant pour ne pas avoir à plier l'auriculaire, et la proximité de la touche de droite ne suffit pas à compenser ce handicap. Pire, le décalage partiel rend difficile l'accès à la touche capslock, qu'on aurait pourtant bien aimé inverser avec Maj., grâce au système de reconfiguration du clavier.

Le pavé numérique

Les deux claviers fournissent un pavé numérique accessible à la main droite après avoir basculé le clavier en mode numérique. Aucun des deux ne fournit une place de pavé numérique permettant un excellent accès aux caractères 0 et 1 si utilisés en programmation.

Le Kinesis offre toute fois une meilleur configuration par défaut, puisque la main est directement placée comme sur un pavé numérique, alors que le TypeMatrix oblige en plus à déplacer la main. De plus, le TypeMatrix modifie le rôle des touches directrices, ce que ne fait pas le Kinesis. Enfin, le Kinesis étant entièrement programmable, il est facile de déplacer le pavé numérique vers le haut — seuls les labels des touches seront alors inexacts.

Encombrement

Évidemment, le Kinesis est bien plus encombrant que le TypeMatrix, en largeur comme en profondeur — il suffit de regarder les photographies plus bas pour s'en convaincre. Toutefois, il ne faut pas oublier que le TypeMatrix prend tout son intérêt avec un repose poignet. Avec cet accessoire, l'encombrement en profondeur devient similaire sur les deux claviers, voire un peu plus important pour le TypeMatrix, en fonction d'où vous placez le repose-poignet.

Accès à la souris

Les deux claviers on le pavé numérique intégré au reste du clavier — il n'y a donc rien pour gêner l'accès à la souris. Il y a quand même des différences entre les deux claviers sur ce point : le Kinesis est plus haut, ce qui facilite l'utilisation d'une souris encombrante comme l'Evoluent vertical mouse. Par contre, une fois la souris en main, la position du bras est plus confortable avec le TypeMatrix, parce que le TypeMatrix est moins large que le Kinesis.

Utilisation des pouces

Les pouces sont les doigts les plus mobiles latéralement. Pourtant, ils sont très largement gardés immobiles sur la touche espace avec les claviers traditionnels.

TypeMatrix ne propose rien de nouveau de ce côté. J'aurais assez aimé avoir une nouvelle touche AltGr ou fn au milieu de la barre d'espace, comme sur ce montage photo, ou en dessous.

Kinesis par contre propose une vraie utilisation des pouces, en y plaçant espace, entrée, backspace, ctrl, etc. L'utilisation demande un certain temps d'apprentissage, mais se révèle très efficace une fois assimilée.

Utilisation des pieds

Les pieds sont eux aussi très peu utilisés dans les claviers traditionnels — en fait, il ne sont pas utilisés du tout.

Du côté de TypeMatrix, là encore, pas d'innovation. Pour Kinesis par contre, une pédale disponible en option permet d'utiliser les pieds pour effectuer des combinaisons qui autrement demanderaient des contorsions des mains. Par défaut, la pédale active le pavé numérique, mais elle peux très facilement être réattribuées à d'autres touches comme ctrl, shift, altgr, etc. Je l'utilise pour tous les contrôles de mon gestionnaire de fenêtre. À la longue, on en vient à regretter de ne pas disposer de plus de pédales !

Adaptation du clavier à son utilisation

Le Kinesis est entièrement reprogrammable très facilement, ce qui permet de corriger les quelques problèmes qu'on peut rencontrer sur ce clavier, et de l'adapter exactement à l'utilisation qu'on en fait. Cerise sur le gâteau, la reprogrammation n'a pas besoin d'un quelconque programme sur l'ordinateur, ce qui la rend utilisable sans problème sur tous les OS.

Côté TypeMatrix, on dispose de quelques options : dvorak, 101/102/106 touches, mais rien de plus. En l'absence de possibilité de reprogrammer les touches et de mode mac, le clavier possède quelques défauts d'accessibilité sur Mac qu'il n'est pas possible de corriger.


Report de la prise USB

La présence d'un ou plusieurs port USB est appréciable sur un clavier, pour brancher aisément une souris ou une clé USB. Le TypeMatrix ne dispose pas de port USB. Le Kinesis en possède deux, mais malheureusement peu accessibles.

Le prix

Un Kinesis coute trois fois plus cher qu'un TypeMatrix — de quoi inciter à réfléchir !

Conclusion

Ces claviers ont tous les deux des avantages et des inconvénients — on se prendrait presque à rêver d'un mélange des deux :-)

Un petit récapitulatif de quel clavier l'emporte sur l'autre, selon les domaines :

Kinesis TypeMatrix
Le toucher X
Le bruit X
La position des touches X
L'accès au clavier à une main X
Le placement des mains en aveugle X
Accès aux touches Maj. X
Le pavé numérique X
Encombrement X
Accès à la souris - -
Utilisation des pouces X
Utilisation des pieds X
Adaptation du clavier à son utilisation X
Report de la prise USB X
Le prix X


Photos

Kinesis Contoured et TypeMatrix 2030 USB.jpg

Kinesis Contoured et TypeMatrix 2030 USB épaisseur.jpg