Foire aux questions : Différence entre versions

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

(Modifs touches pour la 1.0rc2)
(Annulation des modifications 13497 par Moa18e (Discuter))
Ligne 102 : Ligne 102 :
  
 
=== Différences entre ° º ° ===
 
=== Différences entre ° º ° ===
*'''°''' sur {{tA|Maj.}}+{{tA|=}} est le '''symbole degré''' pour les angles et la température.
+
*'''°''' sur {{tA|Maj.}}+{{tA|)}} est le '''symbole degré''' pour les angles et la température.
*'''º''' sur {{tA|AltGr}}+{{tA|Maj.}}+{{tA|M}} est l’'''indicateur ordinal masculin''' utilisé pour nº (numéro) ou 1º (primo). C’est un « o » en l’air alors que le symbole degré est un rond en l’air.
+
*'''º''' sur {{tA|AltGr}}+{{tA|Maj.}}+{{tA|Ù}} est l’'''indicateur ordinal masculin''' utilisé pour nº (numéro) ou 1º (primo). C’est un « o » en l’air alors que le symbole degré est un rond en l’air.
*'''°''' sur {{tA|AltGr}}+{{tA|q}} est la '''touche morte [[Touches_mortes#rond_en_chef|rond en chef]]'''. Exemple : {{touches|°|a}} donne « å ».
+
*'''°''' sur {{tA|AltGr}}+{{tA|,}} est la '''touche morte [[Touches_mortes#rond_en_chef|rond en chef]]'''. Exemple : {{touches|°|a}} donne « å ».
  
 
=== Différences entre —_-–¬¯−  ===
 
=== Différences entre —_-–¬¯−  ===

Version du 26 avril 2009 à 15:59

Cette page est destinée à recevoir les réponses aux questions courantes. La prochaine fois que vous voyez une question à laquelle nous avons déjà beaucoup répondu… c’est pour ici !

Questions générales

Comment installer la disposition bépo ?

Toutes les explications pour Windows, Mac, Linux et FreeBSD sur la page à propos de l'installation du bépo.

Quand sortira la version 1.0 ?

La version 1.0 est presque prête. Il ne reste plus qu'à tester finaliser et tester les pilotes.

Est-ce que cela vaut le coup d'apprendre bépo dès maintenant ?

Oui ! Comme le numéro de version l’indique (1.0) la disposition des caractères principaux ne changera plus. Seul quelques petits ajustements minimes ont encore lieu. Cf. les discussions en cours sur la page de discussion.

Existe-t-il des claviers vendus en bépo ?

Malheureusement, on n'a pas encore le choix, dans les magasins, entre les claviers bépo et les claviers azerty. Mais nous y travaillons ! Deux solutions sont déjà à votre portée :

  • Le fabricant de claviers ergonomiques Typematrix propose des skins bépo noires ou transparentes compatibles avec son dernier clavier : le Typematrix 2030 usb.
  • Beaujoie, renommé pour ses autocollants pour clavier, propose désormais les autocollants bépo, en blanc sur fond noir, et en noir sur fond blanc.

Si aucune de ces solutions ne vous convient, sachez qu'il est tout à fait possible de taper en bépo sur un clavier azerty ou qwerty, nous le faisions tous jusqu'à il y a peu. D'ailleurs, a disposition bépo est conçue pour être utilisée avec une frappe à dix doigts et sans regarder le clavier. On conseille même, pour faciliter l’apprentissage de bépo, de conserver son clavier avec les touches d'origine, et de ne pas y coller des étiquettes ou un cache bépo. Au début, on pourra s'aider d'un schéma du clavier bépo, et très vite, ce ne sera plus nécessaire !

Par ailleurs, si votre entourage ne souhaite pas utiliser la disposition bépo, il est très facile de passer d’une disposition de clavier à une autre sur les système d’exploitation actuels.

Je voudrais changer de clavier, de souris… que prendre ?

Nous avons une page périphériques sur laquelle de nombreux clavier et autres périphériques plus ou moins exotiques sont listés. Le principal problème ergonomique des claviers est que 99% d’entre eux ont, héritage des machines à écrire, les rangées de touches décalées les unes par rapport aux autres (une vidéo de TypeMatrix™ l’explique bien). Bien que ce décalage soit anti-ergonomique dès lors qu’on tape à dix doigts — Cf. le placement des doigts des méthodes dactylographique —, quasiment tous les claviers, y compris un bon nombre de prétendument « ergonomique » ont encore ce grave défaut.

Un des buts de la disposition bépo est de gérer pour le mieux ce défaut. Néanmoins, il est évident qu’il est très profitable d’utiliser un clavier avec les rangées non décalées. En effet quelques exceptions existent, avec des touches replacées en colonnes. Ces claviers sont à l’évidence bien meilleurs d’un point de vue ergonomique (sans être parfaits, naturellement). Malheureusement, ils coûtent assez cher… mais songez au nombres d’heure que vous passez par jour à taper sur un clavier !

Quelle est la licence de la disposition bépo ?

Toutes les informations légales.

Version 2 ?

Le principe de la version 2 serait de refaire une nouvelle disposition ergonomique à partir des mêmes principes que la première version mais en utilisant un corpus plus volumineux et mieux analysé et des postulats de base différents tels que la position des chiffres ou bien l'utilisation d'un modificateur AltGr symétrique (dupliqué à gauche). Cependant, cette version 2 est encore à l'état d'ébauche et en l'attendant il vaut mieux profiter du bépo que de rester en azerty.

Questions techniques

Pourquoi refaire une disposition Dvorak francophone alors qu’il en existe déjà une ?

La disposition dvorak-fr nous semble présenter des problèmes auxquels nous avons apporté des solutions qui nous semblent profitables.

Pourquoi les guillemets français (« et ») sont-ils en accès direct, alors que les logiciels de traitement de texte remplacent automatiquement les guillemets anglais (") ?

Premièrement, le remplacement automatique n'est pas une fonctionnalité de tous les logiciels de rédaction, loin de là. En particulier, la plupart des logiciels de courriel n'ont pas de mécanisme évolué (voire aucun mécanisme) de traitement du texte tapé.C'est aussi le cas de bien des éditeurs de texte, d'un grand nombre de système de gestion de contenu et interfaces d’édition de blog, etc.

Pourtant, dans ces applications, on a aussi besoin de citer et de nuancer ; ce à quoi servent les guillemets. Et puis surtout, il ne faut pas raisonner à l’envers : l’usage de cette conversion automatique s'est répandu précisemment parce que les guillemets français ne sont pas disponibles sur le clavier, et pas l'inverse. En créant la disposition bépo, nous avons l’occasion de corriger ce point, nous le faisons. N’oublions pas que les guillemets sont tout aussi spécifiques du français que le « é » ou le « ï ». Il est donc bien évident que c'est aussi un acte « militant » qui vise à promouvoir une écriture correcte de la langue française, du point de vue typographique.

À ce propos, précisons que les guillemets ouvrants («) doivent être suivis d’une espace insécable (Maj.+espace), et que les fermants (») doivent en être précédés.

Pourquoi ne pas mettre l’espace insécable en AltGr ? Pourquoi est-elle en Maj. ?

Cette possibilité a été mise en balance, discutée et testé en concurrence de la position actuelle : Maj. + [espace].

Il est possible que le critère déterminant soit le fait que le pouce, mis en flexion sous la paume de la main pour appuyer sur AltGr, ne remonte pas assez vite une fois la combinaison en AltGr accomplie (en terme biomécanique,la combinaison AltGr+main droite n'est pas terrible). Certes, ce n'est pas grave dans le cadre de l'usage des guillemets, mais ça l'est pour les autres combinaisons en AltGr suivies d'un espace, puisque le signe composé est le plus souvent invisible (à ce propos, GEdit permet de rendre les insécables visibles ; pour les autres éditeurs, il doit être possible de régler la coloration syntaxique ?).

Finalement l'insécable doit rester en Maj., ne serait-ce que pour les autres symboles qui ont besoin de l'insécable et qui se trouvent en Maj. : « : », « ; », « ? », « ! ».

Pourquoi débattre de petites modifications qui semblent insignifiantes ?

Parfois, les modifications discutées semblent ne rien changer à l’ergonomie générale du clavier… Globalement, ce n'est pas faux, car de toute façon, comparé à l'Azerty, le Bépo (et les autres claviers dvorak francophones) permet un gain énorme à tous points de vue (ergonomie, facilité d'apprentissage, rapidité de la frappe). Mais si ce sont des gains minimes, ils ne sont pas pour autant nuls. Ce sur quoi nous travaillons désormais est précisemment l'amélioration de petits points de détail afin d'essayer de satisfaire un maximum d'utilisateurs.

Ces changements sont aussi plus « visibles » dans des conditions de frappe plus « extrêmes ». Nous entendons par là, qu'à partir d'une certaine vitesse, les détails des combinaisons de touches deviennent importants et parfois décisifs, car ils conditionnent la facilité et la rapidité les enchaînements, et entrent en ligne de compte dans l'apparition de tensions et de fatigue après un certain temps de frappe. Pour donner une analogie simplificatrice, un matelas très mou, qui peut sembler très confortable au premier abord durant le court essai en magasin, peut se révéler très néfaste pour le dos et le cou à l'usage. Somme toute, jauger l'ergonomie en règle générale est compliqué, car au-delà la première impression « logique » se cache une seconde, l'expérience réaliste, en durée comme en usages, qui inclue parfois des paramètres auxquels non initialement pris en compte, par oubli ou méconnaissance.

Les petits réglages et rodages actuels vont donc dans ce sens, et il faut du temps pour les faire.

Pourquoi le « / » est-il en double ?

La première touche de la rangée du bas, à droite de clavier bépoMaj sur la plupart des claviers, est la « 105ème touche du clavier ». Cette touche est une particularité des claviers francophones, mais n’est pas présente sur les vrais claviers ergonomiques ou les claviers américains. À vrai dire, une grande majorité des claviers dans le monde ne possèdent pas cette touche. Un des objectifs de la disposition bépo étant d’être portable sur tous les claviers, les caractères placés sur cette touche sont disponibles en double :

  • le « ê » peut être obtenu par la combinaison clavier bépo^+clavier bépoe ;
  • le « / » est directement accessible sur la touche clavier bépo9.

Si vous comptez acheter un clavier 104 touches, il peut-être bon de ne pas du tout utiliser cette touche lors de l’apprentissage du bépo.

Les chiffres, entre rangée du haut et pavé numérique

Vu leur fréquence d'utilisation par rapport aux autres caractères, les chiffres ne méritent pas un accès direct. La langue française comporte en effet nombre de caractères spécifiques en plus des 26 lettres : é, à, è, ç, etc. Ceci nous contraint à déplacer des symboles vers la rangée du haut (et, incidemment, à passer les chiffres en Maj. si on veut conserver un accès direct à ces caractères d'usage courant).


De plus, les chiffres sont accessibles en accès direct une fois CapsLock enfoncé (ce qui n'est pas le comportement par défaut de CapsLock sur les autres claviers, qui n'est pas un ShiftLock). Cette exception existe pour simplifier l'existence de ceux qui n'ont pas de pavé numérique indépendant et/ou pas de touche fonction/NumLock sur leurs portables. D'ailleurs, même sur les claviers qui en possèdent, ce n'est pas la panacée, car il faut déplacer le bras droit pour atteindre le pavé numérique ou faire des manipulations supplémentaires pour utiliser le NumLock. Il est toutefois conseillé d’utiliser ces dispositifs quand on a plus d'une dizaine de chiffres à taper.

 Disposition en braille

Nous n'avons malheureusement pas les compétences nécessaires pour produire une « image » de la disposition fr-dvorak-bépo qui soit exploitable en braille. Si d'aventure un tel ajout vous était nécessaire, nous serions heureux de pouvoir l'effectuer avec votre aide.

Questions sur les caractères

Le nom unicode français est donné en gras.

Différences entre ' ’ ´ ′ ` ‘

  • ' sur clavier azertyN est l’apostrophe « droite ». Elle ne devrait être utilisé qu’en programmation mais il est aujourd’hui courant de l’utiliser comme apostrophe ;
  • sur clavier azertyAltGr+clavier azertyG et clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azertyC est le guillemet-apostrophe parfois appelé apostrophe « typographique ». Il est normalement utilisé dans la langue française mais n’est pas reconnue par tous les logiciels ;
  • sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azertyX est le guillemet-apostrophe culbuté, qui sert, avec le guillemet-apostrophe, de guillemets de second niveau en anglais ;
  • sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azerty) est le symbole prime utilisé en mathématique (la dérivé f′ et la minute dans la mesure d'angle) et pour l'unité du pied ;
  • ´ sur clavier azertyAltGr+clavier azertyZ est la touche morte accent aigu. Exemple : ´ + o = ó.
  • ` sur clavier azertyAltGr+clavier azertyT est la touche morte accent grave. Exemple ` + o = ò.
  • ` sur clavier azertyMaj+clavier azerty= est un accent grave ascii, non mort. Il est utilisé en programmation et pour la ligne de commande.

Différences entre " “ ” ″ ˝

  • " sur clavier azerty1 est le guillemet anglais (quotation mark) dit guillemet « droit » et parfois appelé « chiure de mouche ». Il est utilisé en programmation. Il est incorrect de l'utiliser comme guillemet en français et en anglais.
  • sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azerty2 est le guillemet-apostrophe double culbuté. Avec son homologue sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azerty3 qui est le guillemet-apostrophe double, on obtient les guillemets anglais. Ce sont également les guillemets de second niveau en français. Exemple : « Il m'a dit : “j'aime le bépo”. » et “I love Dvorak”.
  • sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azerty= est le double prime utilisé pour le pouce et la seconde dans la mesure d’angle. Exemple : un écran 15″.
  • ˝ sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azertyZ est la touche morte double accent aigu. Exemple : clavier bépo˝+clavier bépoo donne « ő ».

Différences entre ° º °

  • ° sur clavier azertyMaj+clavier azerty) est le symbole degré pour les angles et la température.
  • º sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj+clavier azertyÙ est l’indicateur ordinal masculin utilisé pour nº (numéro) ou 1º (primo). C’est un « o » en l’air alors que le symbole degré est un rond en l’air.
  • ° sur clavier azertyAltGr+clavier azerty, est la touche morte rond en chef. Exemple : clavier bépo°+clavier bépoa donne « å ».

Différences entre —_-–¬¯−

(voir le tiret (wp), le tiret et le trait d’union sur l’orthotypographe)


  • — sur clavier azertyAltGr + clavier azerty1 : le tiret sur cadratin, il est utilisé pour les dialogues, énumération, et les incises
  • – sur clavier azertyAltGr + clavier azerty² : le tiret sur demi cadratin, il est utilisé pour les intervalles (page 16–20) et comme trait d’union pour une paire (Chirac–Mitterand), et, parfois, dans les compositions contemporaines, à la place du tiret sur cadratin bien que ce ne soit pas du tout recommandé
  • - sur clavier azerty8 : le tiret court est utilisé pour les traits d'union, la césure, comme moins et en ligne de commande
  • − sur clavier azertyAltGr + clavier azerty8 : c'est le moins mathématique utilisé en typographie
  • _ sur clavier azertyAltGr + clavier azertyEspace : le tiret bas ou underscore, il sert à remplacer l'espace quand celui-ci est interdit, par exemple dans les URL ou les noms de variable en programmation
  • ¬ sur clavier azertyAltGr+clavier azertyMaj + clavier azerty7 : c'est le non logique
  • ¯ sur clavier azertyAltGr + clavier azertyù : une touche morte pour le macron. Exemple : clavier bépo¯ + clavier bépoa = « ā ».

http://marcautret.free.fr/sigma/pratik/typo/tiret/index.php On y apprend que le tiret de dialogue peut également être marqué par le caractère unicode « U+2015 », dit « super tiret », et donc encore plus long que le tiret sur cadratin :

Ce signe, dont le dessin est encore plus long que le tiret sur cadratin, est répertorié comme un tiret de dialogue de très noble facture en typographie française, italienne, espagnole, russe ou polonaise. C′est du moins ainsi qu′on le voit de l′étranger, bien qu′il soit extrêmement rare de posséder et d′exploiter ce caractère dans nos jeux de caractères européens

L′usage états-unien, et par voie de conséquence des économistes, est de remplacer le tiret d'incise (tiret sur cadratin) par le tiret court. Cependant, ce ne peut être − en France − que par dépit de ne pouvoir utiliser le tiret sur cadratin. Le tiret demi cadratin doublé « -- » est mieux accepté.